Eleve du mois : Juliette

poleCe mois-ci, rencontre avec Juliette qui a débuté en septembre 2017 après avoir longtemps laissé mûrir l’envie. Une chose est sure, elle ne regrette pas d’avoir passé le cap !

Je m’appelle Juliette j’ai 26 ans, j’ai un chéri et une fille de 16 mois. Je suis infirmière (aux urgences à la clinique de l’Anjou). Je suis arrivée sur Angers en avril, je viens de Montpellier (je sais : gros changement ! Mais ma famille et moi on en avait besoin. Besoin de retrouver un mode de vie un peu plus « réel » et moins superficiel que dans le sud).

pole 3

J’avais pas mal d’amies infirmières qui faisaient de la pôle et je trouvais ça vraiment super : le côté prouesse physique + féminité + danse = un cocktail qui m’attirait beaucoup. Mais j’ai mis 3 ans à me décider pour plusieurs raisons…  mais surtout à cause de mon poids/surpoids qui ne fait qu’augmenter depuis pas mal d’années. (soyons réaliste :  grosse quantité de bouffe sans aucun sport pendant 3 ans = là où j’en suis maintenant).

En septembre quand j’ai commencé je faisais 94 Kg.
Je me disais « je ne pourrai jamais me porter sur une barre ». 

Et pourtant…

Ce que j’aime avec la pole c’est la vitesse à laquelle j’ai fais des progrès. Les cours par niveau donnent vraiment la possibilité de prendre le temps de comprendre un mouvement et d’apprendre à le faire. Bon après… Je suis très loin de la grâce et de l’élégance de Céline… Mais le mouvement est là !
Sur chaque mouvement je sens les progrès d’une séance sur l’autre et c’est super motivant. Et c’est drôle de se rendre compte que sur certains mouvements je galère et d’autres filles non, mais sur d’autres c’est l’inverse :)

Mon petit progrès perso : je suis passée sous la barre des 90Kg depuis peu et j’espère continuer ainsi. Que ceux qui disent que la pole n’est pas physique viennent me voir ! Hahaha !

pole 2

Bref, je vais continuer c’est sur ! C’est plaisant, enrichissant, physique, beau, ça danse, ça tourne, ça rigole etc. Je pense même acheter une barre bientôt…

Le mot de la fin : surpoids ou pas, je suis super contente d’être là. Il faut de tout pour faire un Monde :)