Vos questions

Bien souvent, avant de commencer la pole dance vous vous posez beaucoup de questions et vous avez également quelques appréhensions. Vous trouverez-ici des réponses mais également de quoi vous rassurer avant de vous lancer.

renfoJe n’ai pas de force et je suis incapable de me soulever, est-ce que ça m’empêche de commencer ?
Les cours sont conçus de manière graduelle et le niveau initiation est donc complètement adapté à tout le monde. La force nécessaire pour effectuer les premières figures est à la portée de tou(te)s et vous serez surpris(e) de repartir chez vous avec déjà plusieurs belles figures réussies.

grandsecarts

Je suis raide comme un piquet et je ne suis pas du tout gracieux/se.
De la même manière que pour la force, la grâce et la souplesse sont deux éléments qui sont travaillés au fur et à mesure des cours pour permettre à chacun de progresser, quel que soit son point de départ. Nos cours sont conçus pour être abordables pour tous et non pas uniquement pour des danseuses ou des gymnastes.

Suis-je trop âgé(e) pour venir en cours ?
La seule limite qui existe pour débuter est la contre indication médicale. Du moment que l’exercice est permis par un médecin, il n’y a pas d’âge limite pour profiter de nos cours. D’ailleurs la pole dance est une des rares disciplines sportives à proposer des compétitions (même de niveau mondial) avec des catégories + de 40 ans et + de 50 ans. Mais même sans aller jusque là, il n’y a que vos appréhensions qui vous freinent pour pratiquer, et, en général après un cours ou deux elles ont disparu.

J’attends de perdre du poids avant de commencer.
C’est dommage ! Comme on le répète assez souvent, dans la pole il est plus question de musculature que de poids et notre objectif est de vous muscler progressivement. Sachez aussi que toutes les morphologies ont des avantages et des inconvénients, c’est une des beautés de la discipline. Par exemple : avoir de bonnes cuisses se révèle très pratique pour tenir certaines positions, à l’inverse, certaines figures avantagent les gabarits plus légers. Et si malgré ça vous avez encore des doutes, nous vous invitons à regarder cette vidéo d’Emma Haslam ci dessous.
Par ailleurs, si votre objectif est de perdre du poids, il sera beaucoup facile de l’atteindre avec une activité physique comme la pole qui a l’avantage de tonifier tout le corps.

Je ne me sens pas très à l’aise en short.
Peu d’entre nous sont naturellement à l’aise à l’idée de se mettre en short aussi court devant du monde. Or pour adhérer à la barre, nous avons besoin d’avoir la peau nue à de nombreux endroits, d’où la tenue.
Mais rassurez-vous, nous sommes tous dans le même bateau et vous verrez que vous serez surpris(e) de la vitesse à laquelle vous allez oublier cette appréhension. Dans nos cours nous veillons à conserver une atmosphère conviviale et détendue dans laquelle le jugement et le mépris n’ont pas leur place. Faire de la pole c’est aussi une occasion de se réconcilier avec son corps et de se le réapproprier.

Quels types d’élèves avez-vous ?Stage combo pole dance angers
Même s’il y a une majorité de femmes, les profils sont très variés et il serait difficile de résumer. Nos élèves ont de 12 à 60 ans environ, ont toutes sortes de morphologies, de métiers et de conditions physiques. Ce sont des personnes ni spécialement casse-cou ni exhibitionnistes qui ont trouvé dans la pole des aspects qui leur plaisaient. Il y a des hommes aussi, même s’ils sont pour l’instant moins nombreux.

J’ai peur de ce que mon entourage va penser…
Bien que les a priori aient beaucoup diminués, la pole dance est encore un peu victime de son passé sulfureux et il en découle une image parfois réductrice de la discipline. A l’heure actuelle, de nombreux styles ou courants existent : inspirés du cirque, de la gymnastique, des arts martiaux, du parkour, de la danse classique, contemporaine, hip-hop, exotique… Et aucun n’est honteux à pratiquer !!!
A Pole Dance Angers, les cours proposent de travailler des figures et des chorégraphies et la pratique ne diffère ainsi pas tellement d’une autre école de danse.
Nous proposons également des stages en talons et des cours à thèmes sexy car beaucoup de femmes souhaitent pouvoir explorer leur féminité. A ne pas confondre avec du strip-tease ou de l’effeuillage qui sont des disciplines différentes et que nous n’enseignons pas.
Ainsi chacun(e) est libre de pratiquer comme il le souhaite, en se créant un vocabulaire chorégraphique et un style personnel, il n’y a donc aucune honte à avoir lorsqu’on pratique la pole.