L’élève du mois : Pierre

IMG_1139Une fois n’est pas coutume, c’est un élève et non pas une élève qui est présenté ce mois-ci. Petit dernier arrivé de notre trio d’hommes (pour le moment, nous avons bon espoir), Pierre a un parcours pour le moins étonnant… et sacrément sportif. Alors forcément, quand il s’est emparé de la barre de fer, ça n’a pas tardé à faire des étincelles.

Quelle est ta situation actuelle, qui es-tu ?
Je m’appelle Pierre, j’ai 24 ans, je suis actuellement « en recherche d’emploi », c’est un terme élégant pour dire que j’ai le temps pour faire du sport.
Pour faire simple, j’ai pour projet de reprendre une formation dans ce domaine qui est une passion depuis bien longtemps.

Quel était ton passe sportif et ta condition physique avant de commencer la pole ?
J’ai toujours fait du sport, étant jeune j’ai pratiqué du judo, du tennis et un peu de gym que j’ai arrêtée très tôt. Vers 16 ans j’ai décidé de reprendre la gym, puis, la salle ne me suffisant pas, j’ai fait beaucoup d’acrobaties de rue. J’ai ensuite arrêté pour pratiquer des arts martiaux de manière très intensive durant 6 ans et j’ai participé à des compétitions nationales. La pratique étant trop prenante (minimum 5 entraînements par semaine), j’ai dû arrêter à mon grand regret il y a un an, pour des raisons professionnelles.

IMG_1153Qu’est ce qui t’as amené à la pole ?
Je voulais reprendre une discipline sportive artistique et acrobatique. Au détour d’une vidéo youtube j’ai vu de la pole dance. Je me suis demandé par curiosité ce que cela donnait lorsqu’elle était pratiquée par un homme. J’ai fait une recherche et je suis tombé sur une vidéo d’Alex Shchukin et Marion Crampe. J’ai été impressionné en les voyant. En creusant plus et en regardant d’autres poleurs pratiquer, je me suis rendu compte que c’était un vrai sport à part entière alliant souplesse, force et acrobaties, bien loin des clichés de la danse sexy que l’on peut imaginer. J’ai donc décidé d’essayer et j’ai très vite accroché.

Qu’est ce que tu apprécies le plus dans la pole ?
Ce que j’apprécie le plus dans ce sport, c’est qu’il est complet. Je vais me répéter mais il fait travailler la condition physique, la force, la souplesse, le gainage… mais j’apprécie également ses côtés artistique et acrobatique qui sont des domaines qui m’ont toujours passionné dans le sport.

A quelle fréquence pratiques-tu ?
J’essaye de venir une fois par semaine dans la mesure du possible. Je m’entraînais au début en dehors des cours sur des barres qu’on peut trouver dehors, sur des jeux d’enfants par exemple, mais ce n’était pas toujours très pratique, donc j’ai vite fait l’acquisition d’une vraie barre pour mieux travailler.

Quelle est ta dernière réussite en pole ?
Je ne me souviens plus des noms mais il y en a plusieurs, on en apprend beaucoup à chaque cours et c’est un vrai plaisir.

IMG_1139Quels étaient tes objectifs lorsque tu as commencé la pole et quels sont ils maintenant ?
La découverte dans un premier temps, puis j’ai très vite eu envie d’en apprendre toujours plus. Mes objectifs sont d’essayer un jour de faire des mouvements et des positions propres, ou qui s’en rapprochent.

As-tu des poleurs/ses préférés ?
J’aime beaucoup Alex Shchukin qui allie danse et exploits sportifs à la barre tout en légèreté. J’aime bien également Vladimir Karachunov qui lui a, je trouve, un style plus acrobatique.

Qu’est-ce que la pratique de la pole  a pu t’apporter ?
Des courbatures ! Elle améliore beaucoup ma condition physique notamment la force, j’arrive désormais à faire certaines figures en force que j’étais incapable de faire au début.

Un petit mot pour la fin ?
La critique est aisée, mais l’art difficile